Comment estimer le coût d’une extension de maison?

0 Par

Réaliser une extension de maison c’est créer une surface supplémentaire au sein de son lieu de vie.

Pour une vente immobilière, l’estimation du prix de vente du bien prend en compte le coût de l’extension. Certes, cette partie de la maison n’a pas le même prix que l’habitation principale.

En effet, pour estimer correctement le tarif d’une extension de maison, plusieurs éléments sont à considérer.

Comprendre l’extension d’une maison

Construire une extension de maison consiste à ajouter des mètres carrés de plus à une maison existante. En un mot, c’est le fait d’augmenter la surface de son espace de vie. Elle peut être close, ouverte ou attenante au corps principal de l’habitation.

L’idée est d’étendre la superficie d’une pièce habitable ou d’ajouter des chambres quand la famille s’agrandit.

L’agrandissement de maison peut être la construction d’un bureau, d’une arrière-cuisine, la création de vérandas. Il impacte sur l’aspect extérieur de votre pièce de vie.

Pour ce faire, il faut une déclaration préalable des travaux et une demande de permis de construire auprès de votre commune.

Les paramètres à prendre en compte pour estimer le coût d’une extension de maison

Pour calculer le coût d’une extension de maison, des paramètres essentiels sont à prendre en compte.

Le niveau de complexité du projet d’extension

Agrandir votre maison a des prix très variables suivant le degré de complexité du projet.

Effectuer une extension en hauteur ou une surélévation de toiture ou de maison coûte plus cher qu’une extension en horizontale. L’ajout des étages supplémentaires demande des travaux plus compliqués.

La construction de véranda qui n’est pas un espace habitable a un statut de travaux d’extension bien différent. Un projet d’agrandissement demande un investissement prenant en compte :

  • l’achat des matériaux
  • la dalle béton
  • le raccordement aux réseaux

C’est le même cas pour les extensions vitrées.

Le mode de construction

Le choix du mode constructif impacte aussi sur la facture finale.

  • Prévoir une extension horizontale ossature bois sur mesure est moins onéreuse qu’un agrandissement en parpaings.

Si vous optez pour une extension de la surface en verre ou en acier, la facture augmentera encore plus.

  • Une extension verticale en bois est la plus conseillée.
  • Une véranda en PVC induit une bonne facture et plus encore si vous désirez opter pour du fer forgé. Il faut assurer votre budget pour envisager une extension convenant à vos envies.

La superficie de l’extension

Le paramètre qui fait varier amplement le coût d’une extension de maison est la surface habitable.

La surface d’extension est souvent de 20 à 40 m2. Pour le calcul de son prix, on applique un coefficient d’occupation de 1,2.

Au-delà de 70m2, l’extension aura un prix équivaut à celui du neuf.

Bon à savoir :

L’ajout d’une extension de maison ou la création d’une nouvelle pièce est un bon argument de vente immobilière. Procéder à l’extension est une solution idéale et un grand plus par rapport à la surface totale de votre bien.

L’extension de maisons séduit les acquéreurs potentiels même si elle ne figure pas souvent dans l’annonce immobilière. Elle sera comme une surprise lors de la visite du bien. Ce qui favorise un prix de vente plus intéressant lors d’une vente de bien.

Disposer d’une surface supplémentaire est donc un réel atout ou une plus-value en cas de revente de votre bien.